ACTUALITÉ

IMAGINONS LA FEDERATION DE DEMAIN


Le monde bouge. Il va vite. Il se transforme chaque jour un peu plus. Dans ce contexte, les organismes qui n’évoluent pas seront soumis à une loi immuable que la nature nous impose : la disparition ou la survie par l’adaptation.

Notre expérience nous a récemment amené à être en contact avec de nombreuses fédérations et l’une d’entre elles nous a interrogé sur le sujet suivant : Imaginez la Fédération de demain. La première réflexion est alors : "Que faut-il réunir pour relever un tel défi" ? "Du courage" ? Oui, c’est certainement nécessaire mais c’est surtout la méthode employée qui sera le gage de la réussite du projet.

Tout d’abord, nous devons suivre notre intuition car de toute évidence, la fédération du futur sera sans nul doute, plus collaborative, hyper connectée, plus ouverte, offrant des services ultra personnalisés et en son centre la préoccupation dominante sera celle de la satisfaction de l’adhérent. En un mot, ces organismes devront innover mais l’innovation n’est pas une action qui se décrète. Il faut savoir l’identifier, l’incuber et la mettre sur pied.

Cette réflexion nous amène au point de méthode qui consiste à créer ex-nihilo un environnement capable de produire cette innovation. Il s’agit d’un laboratoire à idées qui fédère les compétences et fonctionne selon ses propres règles. Imaginons :

Règle 1 : Le laboratoire fonctionne sans frontière, par projet et en réseaux d’experts transversaux. Règle 2: Le principe du «laboratoire» est applicable à toutes les fédérations ou assimilées. Règle 3 : Les idées produites sont publiées sur internet et mises à disposition de tous.

Règle 4 : Les groupes de travail fonctionnent sur le mode du volontariat. Règle 5 : Chaque idée retenue doit faire l’objet d’un prototype minimum viable. Règle 6 : Ce prototype, bien qu’imparfait est alors proposé aux adhérents.

Règle 7 : L’idée est modélisée sur la base d’hypothèses puis évaluée.

Règle 8 : Le laboratoire ne cherche pas à produire une seule idée révolutionnaire mais des dizaines d’idées. Règle 9 : La sélection du produit ou le service final appartient toujours aux adhérents. Règle 10 : Le laboratoire a une durée de vie limitée dans le temps.

Les plus pessimistes pourront toujours émettre des doutes sur les résultats de ce genre d’initiative. Ils auront raison sur un point, personne n’en connaît l’issue car le dispositif apporte surtout une garantie de moyens. Que faut-il alors pour garantir du résultat ? Du courage ?

À l'affiche
Récents
Archives

© Moby Conseil

Logo intégrateur Salesforce Moby Conseil
  • LinkedIn Social Icon